On se la raconte avec Noël Antonini…

25 décembre 2013

Interview improvisée à la fin d’une séance photo avec le comédien Noël Antonini pour l’affiche de son premier spectacle en solo « Vivre est incurable, c’est mourir qui pique un peu ».
Noël m’a demandé de le suivre tout au long de la création de son spectacle. De la rencontre avec des potentiels partenaires jusqu’aux représentations en passant par les répétitions entre Le Locle, le Valais et Paris. La matière photo et vidéo a permis d’alimenter les réseaux sociaux et de suivre la progression du processus créatif du spectacle… certitudes et moments de doutes, changement de direction, réécriture, éclats de rire, quelques larmes aussi et enfin l’accueil du public. Sublime aventure… Merci.